Déléridistrib 6 ème jour

Ce matin, nous avons repris la route avec un sentiment un peu étrange, indéfinissable, un peu un état second, pour la dernière école, la plus proche de Paksé au km 24.
On l’a pas encore expliqué jusqu’à maintenant, mais ici le repérage le long de la route 13 (entre autres) est assez simple:
Chaque village porte le nom de sa position kilométrique le long de la route. Chacun s’appelle « Ban Lak XX », par exemple Ban Lak sao si = Village du km 24, Ban Lak Siisip = village du km 40 (Si pour 4 sip pour les dizaines).
Et dans chaque village une école. Les écoliers portent tous une blouse, chère à Nougaro (pardon…, la fatigue), avec une étiquette mentionnant la même chose pour l’école: Ban Lak 24 pour celle de ce matin. Capito? bieeeeen….on peut passer à la suite 🙂
Dernière distribution donc dans une école de 160 élèves bien habituée à voir passer C-Laos, état et condition plutôt dans le haut du panier, le directeur a vaguement évoqué le passage l’an dernier d’un blanc trés dégarni avec un air débonnaire et un sourire béat, toute ressemblance avec une personne existante, de C-Laos en particulier, étant évidemment purement fortuite, comme quoi le hasard…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Opération terminée vers 11h15, en traînant un peu, parce qu’on aura pas l’occasion de refaire ça de sitôt, nous en profitons pour aller nous baigner dans la rivière trés proche sur les conseils de Jean-Christophe un Français trés sympa installé à Paksé depuis 7 ans, qui tient « La terrasse » pas loin du Guesthouse, et chez qui nous finissons toutes nos journées à la Laobeer. Une bonne vingtaine de gamins nous rejoignent vite en mode école buissonière, et tout le monde se baque dans la joie, les cascades, et la bonne humeur. La température de l’eau n’est pas loin de 30°, mais ça rafraîchit quand même.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous rentrons à Paksé vers 13h30, après s’être arrêtés dans un gros magasin, genre Leroy Merlin, mais qui vend aussi des fournitures scolaires, de la bouffe, et des télés, bref de tout.
Pourquoi? Parce qu’ils vendent des crayons de couleur en bois d’arbre, et on préfère ça à ceux en plastique de pétrole (oui, je sais, il y a longtemps c’était aussi des arbres, mais c’est pas une raison!) dans des petits paquets avec un taille crayon offert.
A discuter pour les missions à venir Mister président 😉
Comme il nous reste plein de brouzouf, on va aller tout crâmer en boite ce soir.
A moins qu’on ne fasse un kit complet de distribution pour l’école des soeurs de Paksé qui gère une cinquantaine de gamins en situation précaire allant de maternelle à la primaire et quelques adolescents dans la même situation, et qu’on transmette tout ça à Marion (voir le post de lundi 04 mars) qui leur distribuera la semaine prochaine.
De toutes façons, on sait pas où est la discothèque, et perso, j’aime pas le karaoké.
Voilà, fin de l’histoire, jeudi nous entamons notre long périple de retour, un premier bus de 4h pour revenir en Thaïlande à Ubon Ratchatani, puis vendredi avion Ubon-Bangkok, puis Singapour, Londres, et enfin Toulouse samedi soir vers 22h.
Plein d’images, de souvenirs, de sourires et éclats de rires, de regards, de poussière, sacs plastiques, pirogues, papaye, chaleur et sueur, vaches maigres, scooters, milliers de cahiers, stylos, crayons, gommes, règles, dizaines de ballons et cerceaux, noix de coco, cascades, …….dans la tête, expérience évidemment inoubliable, à faire indéniablement au moins une fois dans sa vie. Merci à ceux qui nous ont suivi, merci encore à Philou, Ingrid, Alain, et tout le Top Management de C-Laos ainsi que tous les adhérents que nous espérons de plus en plus nombreux.
Grosses bises!

Laissez-nous un message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s